Plasticine (en création)

Des bribes de nos enfances, douces, drôles ou violentes qui nous ont construits, qui nous ont amenés jusqu’ici, devant vous, pour  jouer…comme des enfants .Ce moment où la Plasticine s’est mélangée, ce jour où toutes les jolies couleurs vives de la pâte à modeler sont devenues moches, où l’on a compris que les adultes ne savaient pas tout, qu’ils pouvaient être doux et violents, qu’il pouvaient croire des choses mais sans vraiment savoir, qu’ils pouvaient mentir, qu’on pouvait mourir à dix ans, qu’on pouvait être amoureux à six ans, et que rien n’était plus beau qu’une balade en vélo avec papa par un joli matin d’été…

 « …la plasticine, pâte à modeler, tu la malaxes, tout se mélange, une grosse boule plate, couleur étrange, ni bleu, ni rouge, ni jaune, ni rien. Tu la malaxes et puis tu pleures, c’est fini les jolies couleurs, rien à faire, elles reviendront plus … »

Distribution:
Mise en scène : Pierre Richards
Dramaturgie : Pierre Richards et Vincent Zabus
Ecriture : Samuel Laurant, Nathalie Mellinger, Naïma Ostrowski, Pierre Richards et Vincent Zabus
Interprétation : Samuel Laurant, Nathalie Mellinger, Naïma Ostrowski
Musiques originales : Philippe Morino
Scénographie et costumes : Catherine Somers
Construction : Triline                                                     
 Création lumière et régie : Julie Bekkari

FICHE TECHNIQUE Plasticine